Industrie militaire: le Maroc noue de nouveaux partenariats

Industrie militaire : le Maroc noue de nouveaux partenariats




Le Royaume du Maroc cherche à développer son industrie militaire. Dans ce sens, le Royaume du Maroc, le groupe aérospatial belge Blueberry (Sabca et Sabena Aerospace), ainsi que le groupe américain Lockheed Martin, s’allient pour lancer la joint-venture marocaine Maintenance Aero Maroc (MAM).

Citant un communiqué du groupe belge, le forum Far-Maroc fait savoir que le Maroc, Blueberry Group (Sabca et Sabena Aerospace) et le géant américain de la défense Lockheed Martin, ont signé un partenariat stratégique en présence d’Abdellatif Loudiyi, ministre délégué auprès du chef du gouvernement marocain chargé de l’Administration de la Défense nationale, pour lancer dans le Royaume du Maroc la joint-venture Maintenance Aero Maroc.




Un centre de maintenance, de réparation, de révision et de mise à niveau ultra-moderne de 15 000 m² pour les avions et hélicoptères militaires, sera construit dans le cadre de ce partenariat à l’aéroport de Benslimane. Maintenance Aero Maroc en sera l’opérateur.

Ce partenariat stratégique vise à favoriser le développement international du groupe belge tout en soutenant les besoins de maintien en puissance des Forces Royales Air (FRA) et en apportant des emplois de haute technologie et des capacités techniques dans le pays, souligne-t-on.

« Nous sommes extrêmement fiers de démarrer ce nouveau partenariat avec le royaume du Maroc et Lockheed Martin, offrant des services de maintien en puissance de haute qualité pour l’armée de l’air marocaine, puis rapidement à d’autres clients de la région.




Nous sommes très heureux de voir Maintenance Aero Maroc rejoindre notre réseau international de solutions de maintenance, offrant des opportunités de développer de nouvelles expertises sur d’autres plateformes », a déclaré Stéphane Burton, PDG de Blueberry group.

« Cette importante coopération est le résultat de plusieurs années d’évaluation et de discussions qui garantiront que le royaume du Maroc recevra les meilleures installations industrielles, équipements, formations et certifications possibles pour répondre aux besoins de maintien en puissance de l’Armée de l’Air royale marocaine et d’autres clients internationaux », a pour sa part souligné Danya Trent, vice-présidente de Lockheed Martin en charge du programme F-16.