Attaques israéliennes à Al Aqsa: le Maroc convoque le chef du bureau d’Israël à Rabat

Attaques israéliennes à Al Aqsa : Le Maroc a convoqué le chef du bureau d’Israël à Rabat




Le Maroc a convoqué le chef du bureau de liaison d’Israël à Rabat, David Govrin, pour l’informer de la condamnation par le royaume des incidents survenus dans l’enceinte de la mosquée Al Aqsa à Al Qods.

L’information, reprise par l’agence EFE, a été révélée par le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, dans sa déclaration devant le Comité ministériel arabe chargé de l’action internationale contre les politiques et procédures israéliennes illégales dans la ville occupée d’Al Qods, tenu ce jeudi à Amman, en Jordanie.

Le ministre des Affaires étrangères a indiqué, que sur haute instruction royale, David Govrin a été informé de «la condamnation des attaques contre les fidèles de la mosquée Al Aqsa et de l’atteinte au caractère sacré» de l’édifice religieux.




En outre, il a déclaré que le Royaume du Maroc appelle à s’abstenir de «tout ce qui pourrait aggraver la situation dans les territoires palestiniens et les conséquences qui pourraient conduire la région à une plus grande tension».

«Samedi dernier, le Maroc avait déjà transmis à David Govrin sa « ferme » condamnation de l’intervention israélienne sur l’Esplanade des Mosquées de Jérusalem, troisième lieu saint de l’islam et demandé aux Nations unies d’agir « de toute urgence »», rappelle l’agence de presse espagnole EFE.

Cette semaine, le gouvernement des Émirats arabes unis a également convoqué l’ambassadeur d’Israël pour lui transmettre une protestation similaire, dans la première démarche de ce type depuis que les deux pays ont normalisé leurs relations en 2020.