Affaire de la série « Fath Al Andalus »: le tribunal se déclare incompétent

Affaire de la série « Fath Al Andalus »: le tribunal se déclare incompétent




Le tribunal de première instance de Rabat s’est déclaré incompétent dans l’affaire de la demande d’arrêt de diffusion de la série « Fatah Al-Andalus ».

La plainte avait été déposée par l’activiste amazigh Rachid Bouhaddouz, qui a estimé que le contenu va en contradiction avec l’histoire du Maroc.

Pour Rachid Bouhaddouz, la série diffusée en prime time, « insulte les symboles des Marocains et porte atteinte à l’intégrité territoriale du pays, et partant, ne doit pas être diffusée sur la télévision publique ».

L’activiste amazigh Rachid Bouhaddouz n’est pas le seul à avoir dénoncé la série, plusieurs autres voix sont montées au créneau pour appeler à la suspension de la série de la grille de programmation d’Al Oula, car elle « véhicule des messages erronés auprès du public marocain, et pourrait promouvoir ces fausses idées auprès des téléspectateurs ».

Des sources au sein de la première chaîne nationale, ont pour leur part tenu à rappeler qu’Al Oula n’était pas responsable de la production.

Il s’agit d’une fiction inspirée d’événements historiques et qu’il ne s’agit pas d’une oeuvre documentaire, rappellent-elles.