Agadir: 10 pêcheurs portés disparus en mer après le naufrage de leur bateau

Agadir : Dix pêcheurs portés disparus en mer après le naufrage de leur bateau




Depuis dimanche dernier, un bateau de pêche marocain, qui transportait dix pêcheurs, est porté disparu au large d’Agadir, selon des sources syndicales.

Ainsi, le secrétaire général du Syndicat démocratique des marins de pêche au Maroc (SDMPM), Brahim Mounasser, a expliqué à l’agence d presse espagnole EFE qu’il s’agissait d’un chalutier dénommé le «Nidou Amghar», ajoutant que l’opération de recherche lancée par les autorités n’a donné aucun résultat.

Le syndicaliste a indiqué que plusieurs pêcheurs du port d’Agadir consultés ont confié que la structure extérieure du navire disparu était endommagée, ce qui permettait à l’eau de s’y infiltrer.

Brahim Mounasser a ajouté que la zone à laquelle le bateau avait accédé, spécialisée dans la pêche du poulpe entre autres épices, était dangereuse pour les bateaux.




Dans un bref communiqué, le Syndicat démocratique des marins de pêche au Maroc a souligné la nécessité pour les autorités de répondre à leurs revendications de protection et de sécurité accrues pour les marins, en plus de créer un hôpital flottant dans la région pour des soins en cas d’urgence.

Des sources syndicales reprises par la presse marocaine ont précisé que l’embarcation comprenait un capitaine et son assistant, un mécanicien et sept pêcheurs, tandis que les recherches se poursuivent.

Pour elles, le bateau a probablement «coulé complètement sans épave, en raison des mauvaises conditions météorologiques et du matériel lourd que les marins emportaient avec eux pour travailler».

Le bateau transportait un équipage d’au moins dix marins, avant que le contact avec son équipage ne se perde, dimanche dernier, dans des circonstances encore mystérieuses.