Good Country Index: le Maroc est relativement bien classé

Good Country Index: le Maroc est relativement bien classé




Le Good Country Index (CGI) qui ne mesure que l’impact externe de chaque pays sur le monde a classé le Maroc à la 55ème place sur 169 pays dans son classement 2022 juste derrière la Fédération de Russie.

Pour ce qui est du Good Country Index qui a été fondé par le Britannique Simon Anholt, qui a conseillé au cours des vingt dernières années des Chefs d’État et de gouvernements dans une soixantaine de pays, il s’agit d’un indice qui mesure ce que chaque pays apporte au bien commun de l’humanité et de la planète et ce qu’il en retire, par rapport à sa taille.

En utilisant un large éventail de données de l’ONU et d’autres organisations internationales, il est donné à chaque pays un bilan pour montrer en un coup d’œil s’il s’agit d’un créancier pour l’humanité, d’un fardeau pour la planète ou de quelque chose entre les deux.

Le Good Country Index fait partie d’une série de projets lancés par Simon Anholt en 2014 pour lancer un débat mondial sur la véritable raison d’être des pays.

Le Good Country Index récapitule les 35 points de mesure mettant en évidence la contribution des pays dans sept catégories différentes : la science et la technologie, la culture, la paix et la sécurité internationales, l’ordre mondial, la planète et le climat, la prospérité et l’égalité, ainsi que la santé et le bien-être ou bonheur c’est du tout comme.




Le Royaume doit sa seconde place de meilleur pays dans le monde arabe derrière la Tunisie (47ème) et troisième place de meilleur pays sur le continent l’Afrique du Sud (44), à sa position de leader en matière de la contribution à la paix et de la sécurité internationales mais également à sa 34 ème place mondiale pour la prospérité et l’égalité et parce que qu’il arrive à la 46ème place pour ce qui est de la science et la technologie.

Ce leadership pour la paix et la sécurité internationale s’explique selon le Good Country Index par la «contribution du Maroc au maintien de la paix de l’ONU grâce notamment à l’envoi de ses troupes en prévention des conflits violents internationaux.

Selon cette source, le Maroc contribue plus que la moyenne à la paix et à la sécurité internationales. Le rapport, précise également qu’il a réussi à respecter son engagement de dépenses pour le budget du maintien de la paix de l’ONU.

La sécurité d’Internet n’est pas en reste. Le Maroc s’est engagé plus que la moyenne des pays dans la cybersécurité au niveau mondial.

Pour le rapport, le Maroc contribue plus que la moyenne dans «le commerce ouvert».




Le Maroc contribue aussi plus que la moyenne dans les «volontaires des Nations Unies à l’étranger», ainsi que les sorties des Investissement direct à l’étranger. Il contribue aussi, dans la moyenne, contre le blanchiment d’argent.

Sinon pour le reste il n’y a pas de quoi pavoiser puisqu’en deux volets il dépasse la centième place respectivement pour ce qui est de l’ordre mondial ou cela devient “un peut mieux faire“ manifeste et pour ce qui est de la culture où il est centième.

Il charrie les trois chiffres au niveau de la Santé et du Bien-être à la 94ème place et déçoit notamment au chapitre planète et climat (73) pourtant un domaine de prédilection.

Le Maroc est donc le 2è pays dans la région Mena derrière la Tunisie et devance Israël (59) les Émirats arabes unis (65), l’Egypte (75). L’Algérie fait office de cancre à la 136ème place mais devance tout de même la Libye (166), la Mauritanie (168) et la Syrie dernière.

En tête du classement des “pays bons“ se trouve la Suède et elle est suivie dans le top5 par le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Finlande.