(Vidéo) «Maroc, Terre de lumière»: une campagne mondiale pour la relance du tourisme

(Vidéo) «Maroc, Terre de lumière»: une campagne mondiale pour la relance du tourisme




L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté, jeudi en avant-première, une campagne internationale pour promouvoir la destination Maroc.

À partir de vendredi 22 avril, elle est lancée simultanément dans une vingtaine de pays, en rupture avec les codes traditionnels de communication.

Pour mieux se relever des effets de la crise sanitaire liée à la Covid-19, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) vise grand, avec une campagne promotionnelle internationale pour attirer les touristes de différents horizons et profils, particulièrement les nouvelles générations (millennials).

À cet effet, la campagne communicationnelle «Maroc, Terre de lumière» est lancée simultanément dans au moins 19 pays, dès vendredi 22 avril 2022.

À la reconquête de touristes aux attentes variées, elle cible une large tranche d’âge entre 25 et 59 ans, grandement intéressée par les arts et la culture, le patrimoine rural et traditionnel, l’évasion dans la nature et les plages.




La veille du lancement international, l’Office a présenté l’ensemble de ce projet, lors d’une rencontre à Rabat, où le film de la campagne a été dévoilé en avant-première, de même que la nouvelle identité de la marque.

L’opération consiste notamment en la diffusion de ce film dans les supports digitaux et les grands médias audio-visuels en Europe (France, Espagne, Allemagne, Royaume-Uni), en Amérique du Nord (Etats-Unis), dans le Moyen-Orient et en Afrique, ainsi que via des insertions dans les supports écrit, en plus des affichages dans les grands espaces publics des pays cibles, a déclaré Adel El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du tourisme, soulignant que l’objectif est de positionner le Maroc dans la «travel 10 bucket list» au niveau des destinations internationales.

Le processus pour mener cette campagne a débuté «depuis plus de deux ans» et complète le dispositif progressif de rebranding mené par l’institution, a-t-il ajouté.




Nouvelle marque internationale, «Maroc, Terre de lumière» complète ainsi le dispositif où on trouve déjà deux marques, à savoir celle corporate ONMT dédiée au B2B et «Ntla9awfbladna» pour le tourisme interne.

«C’est un moment historique pour l’Office national marocain du tourisme de lancer une campagne internationale pour promouvoir la destination Maroc en tant que destination touristique majeure», a indiqué Adel El Fakir.

«C’est une campagne articulée autour du concept Terre de lumière, avec l’idée de partager avec le monde entier ce qu’offre le Maroc comme expérience à ses visiteurs.

Le pays est ancré dans son patrimoine, sa culture et ses traditions, tout en étant ouvert sur le monde, sur le futur et porté par la population marocaine fière de partager cette expérience avec les visiteurs du monde. C’est cette émotion-là que nous avons voulu porter à travers cette campagne.»





Une adhésion des opérateurs touristiques nationaux

Le processus de réalisation de cette campagne a été mené avec différents partenaires institutionnels au Maroc, notamment les ministères de tutelle, mais aussi les représentations du corps professionnel touristique du pays.

Son importance s’explique à la lumière des chiffres d’une étude préalable auprès des marchés internationaux, citée par le DG de l’Office national marocain du tourisme.

Ses résultats ont montré, selon lui, que le Maroc jouit d’une notoriété à hauteur de 89%, mais seuls 41% envisagent de visiter le pays, 19% le visitent et 3% en font une préférence et le recommandent. Président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), Hamid Bentahar a déclaré que l’initiative «arrive au bon moment».

«Cette campagne internationale donne de l’espoir aux opérateurs touristiques de notre pays, qui ont beaucoup souffert dans le contexte de la pandémie mondiale.

D’ailleurs, nous sommes dans une période où tous les pays s’activent à relancer leurs secteurs du tourisme et au Maroc, nous commençons à voir des signes qui nous laissent espérer en l’avenir, surtout avec l’allègement sur les restrictions de voyages internationaux», a souligné le représentant.





«Le but est de séduire et regagner nos parts de marché à l’internationale. L’ensemble des professionnels a participé à la préparation de cette grande initiative. Nous sommes désormais mobilisés pour contribuer très activement, afin de donner une image d’un Maroc authentique, créatif et audacieux.»

Pour cette raison, la campagne tend à «sublimer les richesses du pays et à en affirmer la splendeur en mettant l’accent sur sa lumière caractéristique, qui interpelle les voyageurs dès leur arrivée», a expliqué pour sa part Adel El Fakir, en présentation du projet.

Il a rappelé que cet élément était d’ailleurs «le thème central de la communication en tant que source de vie et de mouvement», mais aussi en tant que «source d’inspiration pour les artistes» à travers l’Histoire du Maroc, témoin notamment des inspirations créées chez Eugène Delacroix ou encore Henri Matisse lors de leurs séjours dans le pays.

Capitaliser sur la lumière comme identité de marque pour promouvoir la destination Maroc «fait ressortir la grande diversité naturelle du pays, ainsi que sa culture vivante et authentique», a indiqué un communiqué de l’ONMT.

Cette démarche repose sur la créativité nationale et ses figures avant-gardistes, tels que Mohamed Melehi, Samy Snoussi, le collectif du chorégraphe Steph H ou encore le styliste Artsi et les danseurs gnaouas.