Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la pénurie d’eau d’ici 2040

Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la pénurie d’eau d’ici 2040




Le Maroc est l’un des pays les plus touchés par le changement climatique. Dans moins de 20 ans, le pays connaîtra une pénurie d’eau d’intensité grave.

L’alerte a été donnée par l’institut l’Economist Intelligence Unit, qui a publié un rapport sur les menaces écologiques en Afrique, précisant que la région nord et la Méditerranée en général figuraient déjà dans les projections des zones géographiques les plus exposées à des niveaux élevés et extrêmes de pénuries d’eau.

Plus précisément, le rapport classe le Maroc dans les régions les plus touchées par la raréfaction de l’eau. Ainsi, le royaume est cité dans la zone de risque « extrêmement élevé » avec une consommation supérieure à 80 % de ses ressources en eau.

Cette situation inquiétante est le résultat de « l’urbanisation galopante, la croissance démographique, le changement climatique et le développement économique » qui exercent une pression sur les systèmes d’approvisionnement en eau, note l’étude.

Selon les données, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye sont les seuls pays du continent africain à subir cette menace, est-il précisé.