Le Maroc n’a jamais revendiqué la marocanité des îles Canaries

Le Maroc n’a jamais revendiqué la marocanité des îles Canaries




Le consul du Maroc aux îles Canaries, Ahmed Moussa, a soutenu que l’exploration pétrolière près de l’archipel ne vise pas pour le moment l’exploitation des puits, assurant par ailleurs que le royaume a toujours reconnu « l’espagnolité » des îles Canaries et ne les a jamais revendiquées.

« Ma présence ici, en qualité de consul marocain aux îles Canaries, signifie en droit que nous reconnaissons la souveraineté espagnole.

Le consulat existe depuis 1976 », a déclaré Ahmed Moussa dans un entretien à Cadena Ser, dénonçant les rumeurs faisant état d’une quelconque revendication du Maroc sur les îles Canaries.

Pour le diplomate marocain, la présence des îles Canaries sur certaines cartes marocaines ne suffit pas à conclure qu’elles sont revendiquées par le Maroc, car il s’agit « de la géographie qui ne peut être modifiée ».




La preuve en est que le nord du Maroc est également dessiné sur des cartes comme faisant partie de l’Espagne.

Ahmed Moussa a aussi salué l’annonce du président des îles Canaries, Ángel Víctor Torres (PSOE) de se rendre au Maroc après la normalisation des relations.

« Tout président des îles Canaries est toujours le bienvenu (au Maroc) et, en particulier, M. Ángel Víctor Torres, un homme politique respectable et respecté, comme l’étaient ses prédécesseurs », a-t-il déclaré.

Concernant l’exploration pétrolière menée par le Maroc dans ses eaux territoriales relativement proches des îles Canaries, Ahmed Moussa a soutenu que le royaume est « souverain » sur ses eaux territoriales et que les craintes des autorités canariennes sont légitimes.

Pour le moment, les autorisations accordées aux compagnies pétrolières concernent « l’exploration et non l’exploitation », a-t-il assuré.