Sahara marocain: l’Espagne recadre le président algérien

Sahara marocain: l’Espagne recadre le président algérien




José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, a réagi aux propos du président algérien Abdelmadjid Tebboune sur le changement de position de l’Espagne sur le Sahara marocain.

« Nous avons de très solides liens avec l’État espagnol mais le chef du gouvernement (Pedro Sanchez, NDLR) a tout cassé », a fustigé le président algérien lors d’une interview accordée à deux médias algériens.

« Je ne vais pas alimenter des polémiques stériles mais l’Espagne a pris une décision souveraine dans le cadre du droit international et il n’y a rien d’autre à ajouter », a déclaré le chef de la diplomatie espagnole lors de son passage sur la radio Onda Cero en réaction aux propos d’Abdelmadjid Tebboune.

L’Algérie ne « renoncerait jamais à ses engagements d’assurer la fourniture de gaz à l’Espagne quelles que soient les circonstances », a rassuré le président algérien.

« De toutes ces déclarations, ce que je retiens c’est la garantie totale de l’approvisionnement en gaz algérien à l’Espagne et le respect des contrats internationaux », a souligné José Manuel Albares.