Maroc: les professionnels du tourisme réclament la suppression du test PCR

Maroc : les professionnels du tourisme réclament la suppression du test PCR




Afin de relancer l’activité touristique, en berne depuis de nombreux mois, les professionnels réclament l’allégement des conditions d’accès au Maroc et surtout la fin du test PCR pour les arrivées par voie aérienne.

Les touristes arrivant au Royaume du Maroc doivent obligatoirement présenter un pass vaccinal et le résultat négatif d’un test PCR de moins de 48 heures avant d’embarquer à bord de l’avion.

Cette condition entrave fortement la relance des activités touristiques, selon les professionnels, notamment la campagne de promotion touristique initiée par l’Office national marocain de tourisme (ONMT), rapporte l’Économiste.

Pour Hamid Bentahar, président de la confédération nationale du tourisme (CNT), « à défaut de la levée de cette disposition, on demande au moins l’alignement sur ce qui a été décidé pour l’accès au territoire par voie maritime ».




Le responsable estime que la campagne est avant tout un complément de tous les efforts qui ont été entrepris par les opérateurs (hôteliers, voyagistes, guides restaurateurs) malgré la crise.

« C’est aussi un complément des efforts entrepris au niveau de l’aérien avec le retour des compagnies de transport », poursuit Bentahar, ajoutant que « face à ces immenses efforts, il fallait une campagne d’envergure pour accompagner ceux qui résistent et ceux qui hésitent à reprendre et rouvrir leurs portes ».

Aussi optimiste que son confrère, le secrétaire général de l’Association régionale de l’industrie hôtelière de Marrakech/Safi, Mustapha Amalik, a indiqué que « le contenu est a priori pertinent.

Ce qui l’est davantage, c’est le timing et le simultané dans 22 pays. Un choix qui permet de toucher l’ensemble des pays pourvoyeurs et de nouveaux marchés prometteurs et qui sont en train de s’installer comme Israël. »