Maroc: tout montant supérieur à 100 000 dirhams doit être déclaré à la douane

Maroc : tout montant supérieur à 100 000 dirhams doit être déclaré à la douane




Les autorités marocaines changent de stratégie dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Désormais tout voyageur sortant du Maroc ou y entrant doit déclarer tout montant supérieur à 100 000 dirhams.

La nouvelle circulaire de l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) fait suite à l’amendement retenu dans la loi de finances 2022, relatif à l’article 66 bis du Code des douanes et impôts indirects.

Le gouvernement l’avait introduit lors des débats sur le PLF 2022 à la Chambre des conseillers. Cet amendement fait obligation à tout voyageur de déclarer des effets de commerce, des moyens de paiement et des instruments financiers libellés en devises, à l’entrée ou à la sortie du territoire, lorsque leur valeur est égale ou supérieur à 100 000 dirhams.

Cette mesure concerne aussi bien les personnes résidentes au Maroc et non résidentes.