Le Maroc a augmenté la subvention allouée au blé tendre

Le Maroc a augmenté la subvention allouée au blé tendre




Le Maroc a augmenté la subvention allouée au blé tendre qui, depuis le début de l’année en cours, est estimée à plus de 3 milliards de dirhams.

C’est ce qu’a annoncé jeudi à Rabat, Mustapha Baïtas, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement.

Face aux incertitudes économiques et climatiques actuelles marquées par la cherté, voire rareté de certains produits comme le blé tendre, le gouvernement marocain a dû prendre des mesures urgentes.

« Aux seuls 4 premiers mois de l’année en cours, la subvention allouée au blé tendre totalisait 3 milliards de dirhams et ce, en vertu d’un accord conclu par le gouvernement avec les minoteries et les boulangeries, fixant le prix de cette matière première à 270 dirhams le quintal ».




C’est ce qu’a souligné Mustapha Baïtas lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

Pour ce qui est de la flambée des prix du reste des produits de base, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement a indiqué que le prix des produits locaux sont restés stables, mais que ceux importés font les frais des aléas du marché international.

C’est ce qui a poussé le gouvernement à prendre des mesures pour « limiter les exportations, mener des opérations de contrôle dans les points de vente en gros et de dialoguer avec les professionnels, afin de réduire les prix d’un ensemble de produits de première nécessité, notamment les légumes, dont les prix sont actuellement stables et tendent même à diminuer », a-t-il dit.