Maroc: de nouveaux changements pour les taxis

Maroc : de nouveaux changements pour les taxis




Au Maroc, le ministère de l’Intérieur a introduit de nouveaux changements dans le secteur des taxis touchant la gestion des agréments. Désormais, plus de cumul d’agréments.

Le ministère de l’Intérieur a décidé de mettre fin au cumul des agréments.

Depuis lundi dernier, les différents services relevant du département d’Abdelouafi Laftit n’acceptent plus les dossiers de location des agréments gérés par une seule et même personne, fait savoir le quotidien arabophone Assabah.

Désormais, chaque professionnel recevra un seul agrément. La seule possibilité offerte à ceux qui gèrent plusieurs agréments, c’est de se constituer en personnes morales.

L’introduction de ces nouveaux changements fait suite à l’intervention d’un député, également conseiller représentant l’Union marocaine du travail (UMT) au Parlement en présence du ministre du Transport.




L’élu a dénoncé le fait qu’une seule personne détenant, à elle seule, 200 agréments, pouvait bénéficier d’une aide substantielle de 320 000 dirhams dans le cadre des récentes mesures de soutien des transporteurs mises en place par l’État.

Ainsi, cette nouvelle initiative du ministère de l’Intérieur favorisera non seulement un meilleur ciblage des aides dédiées aux transporteurs, mais permettra aussi d’aider à lutter contre l’évasion fiscale dans ce secteur.

Des initiatives ont été d’ores et déjà prises pour la réussite de cette nouvelle entreprise.

Selon des sources préfectorales, cette nouvelle initiative du ministère de l’Intérieur était au menu de réunions organisées avec les chefs des différents services relevant de ce département.

L’ensemble des intervenants ont, eux, eu droit à des formations pour mettre en place les dispositions prises par l’Intérieur pour la gestion de ce secteur.