Un Tunisien réclamé par le Maroc arrêté en Algérie

Un Tunisien réclamé par le Maroc arrêté en Algérie




Interpol a arrêté en Algérie en début de cette semaine un ressortissant tunisien poursuivi au Maroc dans une affaire d’escroquerie et d’abus de confiance.

Au Royaume du Maroc, le mis en cause s’est illustré dans une vaste affaire d’escroquerie où il a réussi à arnaquer au moins 60 personnes à qui il a proposé des contrats de travail en Europe et aux États-Unis.

En fuite, il faisait l’objet d’un mandat de recherche international de type « B », suite à une demande formulée par le Royaume du Maroc, plus précisément par le procureur général du roi près le Tribunal de première instance de Berrechid, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar.

Ce ressortissant tunisien a soutiré à plusieurs citoyens marocains, des sommes importantes, allant de 70 000 jusqu’à 100 000 dirhams, en plus des 30 000 dirhams de frais de dossier.

Plusieurs Marocains attendent aux Émirats arabes unis les facilités promises par cet homme afin de se rendre en Europe.

Mais ils attendront indéfiniment avec l’arrestation de ce dernier.

Après son interpellation en Algérie, le Maroc a immédiatement déposé une demande d’extradition.

La Gendarmerie royale à Settat, attend son transfert à Berrechid par l’Interpol, afin de poursuivre son enquête.