Italie: disparu depuis 5 jours, un mineur marocain retrouvé mort

Italie : disparu depuis cinq jours, un mineur marocain retrouvé mort




Un adolescent marocain de 15 ans, dont la disparition inquiétante avait été signalée jeudi 21 avril 2022 à Padoue, a été retrouvé mort mardi 26 avril dans la rivière Brenta, en Italie. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de son décès.

Ahmed Joudier, 15 ans, avait quitté son domicile à Padoue le 21 avril dernier et n’a plus donné de signe de vie. Une enquête pour enlèvement présumé d’un adolescent avait été alors ouverte. Mardi, le corps du mineur marocain a été retrouvé dans la rivière Brenta sous une passerelle qui relie les villes de Torri et Cadoneghe.

Les enquêteurs ont conclu à une mort par noyade. L’hypothèse de crime a été vite écartée. Le parquet a ordonné une autopsie pour connaître les causes de la mort du mineur marocain après que l’hypothèse de suicide a été avancée.

Le premier examen de son corps n’a révélé aucun signe de lutte ou de violence suggérant qu’Ahmed s’était bagarré avec quelqu’un avant sa mort, font savoir les médias locaux.




« Ahmed ne se serait jamais suicidé. Il a été poussé à le faire par quelqu’un », a affirmé la mère du défunt dans un communiqué.

Un message pour le moins inquiétant que l’adolescent a envoyé à son ex-petite amie de 17 ans le soir de sa disparition tend à corroborer les allégations de la mère d’Ahmed : « J’ai des affaires non résolues avec certaines personnes, plus que tout, je pense que je vais mourir, je pense que oui, ou si je ne meurs pas, j’aurai de graves blessures, je t’aime. »

Une nouvelle piste pour la police et l’équipe médico-légale. Ils examinent les données sur le téléphone d’Ahmed.

L’appareil avait été trouvé par un homme qui n’a aucun lien avec l’affaire. La mort d’Ahmed a créé l’émoi à Padoue. La communauté marocaine a exprimé ses sincères condoléances à la famille de celui qui était, à ses yeux, « un bon garçon qui se concentrait uniquement sur ses études ».