La marocaine Bouchra Baibanou escalade le mont Annapurna dans l’Himalaya

La marocaine Bouchra Baibanou escalade le mont Annapurna dans l’Himalaya




L’aventurière et championne d’alpinisme marocaine, Bouchra Baibanou, a réussi à ajouter un autre exploit à son palmarès entre 2011 et 2018 après avoir gravi, jeudi, le sommet de l’Annapurna dans l’Himalaya.

Le mont Annapurna est situé dans l’Himalaya, au centre du Népal, avec une hauteur de 8.091 mètres (26 545 pieds), et est connu comme l’une des montagnes les plus dangereuses au monde pour les alpinistes.

Bouchra Baibanou, responsable du Comité des femmes à la Fédération royale marocaine du ski et des sports de montagne, a publié une vidéo sur sa page «Facebook» au sommet du mont Annapurna portant le drapeau national.




Sur sa page du réseau social, Bouchra Baibanou a écrit : « Dieu soit loué, j’ai pu gravir le mont Annapurna, l’une des montagnes les plus difficiles au monde. Je dédie cet exploit à SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, et à tous les Marocains, ainsi qu’à la femme marocaine, arabe et musulmane. Merci aux sponsors qui m’ont fait confiance et qui m’ont permis de hisser le drapeau du Maroc au-dessus du sommet de l’Annapurna dans l’Himalaya ».

Bouchra Baibanou est la première marocaine à gravir les Sept Sommets, le Kilimanjaro en Afrique (2011), l’Elbrouz en Europe (2012), l’Aconcagua en Amérique du Sud (2014), le Mont McKinley en Amérique du Nord (2014), les Pyramides Carstens en Espagne (2015), l’Everest en Asie (2017) et le Vinson en Antarctique (2018).