Maroc: nouvelle manifestation contre l’attaque israélienne à Jérusalem

Nouvelle manifestation contre l’attaque israélienne à Jérusalem au Maroc




De nombreux Marocains ont répondu à l’appel du Groupe d’action national pour la Palestine qui a organisé, à l’occasion de la Journée d’Al-Qods vendredi, un sit-in devant le Parlement à Rabat, pour dénoncer les incursions et attaques quotidiennes contre la mosquée Al-Aqsa par les forces israéliennes, pendant ce mois de ramadan d’une part, et critiquer le sommet du Néguev auquel ont participé les ministres des Affaires étrangères israélien, émirati, bahreïni, marocain, égyptien et américain dans le Sud d’Israël, d’autre part.

Le soutien à la Palestine vient « à un moment où nous assistons à une agression continue contre les fidèles à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa, et nous assistons à une agression continue contre le peuple palestinien dans tous les territoires palestiniens, au siège continu de Gaza, et à l’abus et à la torture de prisonniers dans les prisons sionistes ».




C’est ce qu’a indiqué Abdelkader El Alami, coordinateur du Groupe d’action national pour la Palestine.

Il a assuré que la question de Jérusalem est au cœur des enjeux de son association, et que la Palestine doit être libérée, car « elle est actuellement soumise à un régime criminel, un régime d’apartheid ».

« Cette entité criminelle ne pourra jamais mettre le peuple marocain entre ses mains, et le peuple marocain ne peut être qu’avec la vérité, la justice et l’équité, c’est-à-dire la libération de la Palestine, la libération de Jérusalem et la libération d’Al Aqsa, a estimé le coordinateur du Groupe d’action national pour la Palestine.

Nous devons rester aux côtés du peuple palestinien jusqu’à la création d’un État palestinien libre et indépendant avec Jérusalem pour capitale ».




Cette prise de position est une condamnation de « l’envahisseur, l’occupant d’Israël, allié des pays impérialistes ».

C’est ce qu’a déclaré pour sa part Abderrahman Benamro, juriste et ancien syndicaliste.

« Nous continuerons à soutenir cela jusqu’à ce que les objectifs et les principes que l’humanité soit atteinte, a assuré Abderrahman Benamro.

Il s’agit également d’atteindre les objectifs du peuple palestinien et de supprimer et d’éliminer l’occupation et de construire un État palestinien indépendant et démocratique avec Jérusalem comme capitale ».

Saluant cette solidarité marocaine, Atallah Hanna, l’archevêque de l’Église orthodoxe de Jérusalem, a souligné que les chrétiens et les musulmans sont ciblés à Jérusalem parce qu’ils sont « des Palestiniens ».