Salé: une cadre du ministère de l’Éducation nationale arrêtée pour escroquerie

Salé : une femme, cadre du ministère de l’Éducation nationale arrêtée pour escroquerie




Les éléments de la police de Salé ont arrêté une fonctionnaire en service au ministère de l’Éducation nationale pour escroquerie, usurpation de fonction et abus de confiance. La suspecte avait l’habitude de se faire passer pour un cadre supérieur de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur ou encore une responsable de la Justice, et promettait à ses victimes des agréments ou encore de leur dénicher des emplois dans la police et la gendarmerie. C’est la plainte de l’une de ses victimes qui a permis à la police de procéder à son arrestation. Elle a subtilisé à cette victime la somme de 180 000 dirhams contre la promesse d’un agrément de transport.




C’est ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Assabah qui souligne qu’elle a déjà fait des dizaines de victimes un peu partout au Royaume du Maroc. Les premières tentatives de son arrestation ont échoué et la police a dû délivrer contre elle un mandat d’arrêt au niveau national. Pour le moment la police a pu recenser 14 victimes originaires d’Errachidia et quelques autres de Midelt. Elle leur a fait croire qu’elle est un cadre de la Direction générale de la Sûreté nationale, et qu’elle a la possibilité de leur trouver des postes au sein de l’institution moyennant une certaine somme. Beaucoup lui ont remis des milliers de dirhams soit en espèces ou sous forme de mandat.