« Le Maroc a besoin de Ziyech et Mazraoui »

« Le Maroc a besoin de Ziyech et Mazraoui »




Après avoir été limogé de son poste d’entraîneur par la fédération ivoirienne de football, Patrice Beaumelle a passé en revue plusieurs faits marquants dans le domaine du football, comme la situation que vivent depuis quelques mois Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui.

Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui font partie des joueurs qui ont été évincés de la sélection marocaine de football par le sélectionneur Vahid Halilhodzic.

Le coach leur reproche leur manque d’implication et de vouloir mettre au second plan l’équipe nationale.

Après quelques clashs par médias interposés et des interventions de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Vahid Halilhodzic a décidé de convoquer les deux joueurs qui ont opposé un refus catégorique, expliquant ne plus être concernés par les Lions de l’Atlas, tant que le sélectionneur continuera à diriger l’équipe nationale.




Dans un entretien accordé à Foot Mercato, Patrice Beaumelle affirme que « Ziyech et Mazraoui sont des joueurs avec du caractère, mais ce ne sont pas des caractériels. Je n’ai jamais vu personnellement ces deux joueurs refuser de s’entraîner. Je ne parle que quand j’y étais, attention ».

L’ancien coach de la sélection ivoirienne de football a souligné que Ziyech et Mazraoui ont des potentialités dont le Maroc a besoin, surtout avec sa qualification au Mondial Qatar 2022. Pour lui, ces deux joueurs ont tant donné au Maroc et méritent de vivre le Mondial avec les Lions de l’Atlas.

« Moi, je n’ai jamais eu aucun problème avec Ziyech et Mazraoui. Mais il faut être juste. Je pense que ce problème est en interne.

Ils aiment leur pays et je pense qu’ils souffrent de ne pas jouer pour leur pays. Ils ont toujours répondu présent. Le Maroc a besoin d’eux et eux aussi ont besoin du Maroc.




Ils ont besoin de vivre ce genre d’émotions dans leur carrière. Mazraoui avait en plus raté la dernière Coupe du monde, il était seulement réserviste. En plus, le Maroc a une belle carte à jouer, car c’est ce qui se fait de mieux en termes d’organisation ».

En ce qui concerne la place prise par le Maroc en matière de football sur le plan africain, Patrice Beaumelle estime que Fouzi Lekjaa a su insuffler un nouveau dynamisme à son pays dans le domaine.

« On sent qu’ils sont très puissants autant à la CAF qu’à la FIFA. Fouzi Lekjaa a pris une place importante. Il pèse et cela doit se ressentir aussi sur les participations à la Coupe du monde.

Je ne dis pas que la qualification se joue administrativement, mais que la structure en place est efficace. Les infrastructures aussi. C’est une grosse entité, une grosse institution », a-t-il déclaré.