L’opération « Marhaba » 2022 sera unique en son genre

L’opération « Marhaba » 2022 sera unique en son genre




L’opération « Marhaba » 2022, dont la reprise depuis les ports espagnols est prévue cet été, sera unique en son genre après deux ans d’interruption en raison de la crise sanitaire induite par la propagation de la Covid-19, a affirmé Sanae Dardikh, Directrice de la Communication à la Fondation Mohammed V pour la solidarité.

En marge de la réunion à Rabat de la commission mixte maroco-espagnole de transit, Dadikh a indiqué que toutes les parties ayant pris part à cette rencontre, dont la Fondation Mohammed V pour la solidarité, ont été unanimes à souligner que l’édition 2022 de cette opération sera unique en son genre après deux années d’arrêt forcé en raison de la pandémie.

Elle a aussi évoqué les dispositifs opérationnels qui seront pris par la Fondation, soulignant que conformément aux Hautes Instructions Royales, tous les staffs et les ressources humaines nécessaires seront mobilisés pour accompagner les Marocains résidant à l’étranger aussi bien au Maroc qu’en Espagne, en France et en Italie.




Ces ressources sont composées d’assistantes sociales et de staffs médicaux et paramédicaux qui seront appelés à intervenir au niveau des espaces d’accueil dédiés à l’opération « Marhaba » dans les ports et les aires de repos, a poursuivi la responsable.

L’intervention de la Fondation se fera d’une manière parfaite et continue avec les partenaires concernés par l’opération « Marhaba », a conclu Dardikh.

Les discussions lors de la réunion de la commission mixte ont porté sur les dispositifs opérationnels mis en place par les deux parties, similaires à ceux adoptés en 2019, afin de garantir les meilleures conditions du déroulement de l’opération transit 2022.

Les mesures prises s’articuleront autour de plusieurs composantes portant sur la fluidité, la sécurité et la sûreté, les mesures d’assistance et de proximité, les actions de communication ainsi que les mesures de prévention et de vigilance à l’aune du contexte épidémiologique, précise un communiqué conjoint.




Ainsi, un plan de flotte conséquent a été validé permettant des offres importantes en termes de capacité journalière de trafic des passagers et véhicules, de rotations et de dessertes.

Des moyens logistiques importants et des effectifs renforcés ont également été mobilisés au niveau des ports et aéroports avec un dispositif d’envergure d’assistance sociale et d’accompagnement assuré par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité à l’étranger et au Maroc.

Par ailleurs, les deux parties ont convenu de renforcer la coordination entre les points focaux pour une bonne circulation de l’information et d’anticiper sur certains aspects liés à la gestion des journées de pic, à l’interchangeabilité des billets et à la lutte contre la spéculation au niveau des prix de traversées maritimes.