(Vidéo) Le Maroc veut acheter des missiles de croisière israéliens Delilah

(Vidéo) Le Maroc veut acheter des missiles de croisière israéliens Delilah




Le Royaume du Maroc vient d’engager des négociations avec la société israélienne Elbit Systems en vue de l’acquisition de missiles de croisière Delilah, des engins qui ont la capacité de toucher des cibles terrestres et maritimes à plus de 200 kilomètres.

Le Royaume du Maroc veut acquérir des missiles israéliens Delilah, afin de renforcer son armée aérienne qui ne compte pas encore de missiles de croisière.

Les négociations sont en cours pour conclure un accord avec la société Elbit Systems, concepteur de ces engins à longue portée.

Mais l’approbation des institutions de sécurité israéliennes est nécessaire pour finaliser cet accord, fait savoir Defensa, soulignant qu’un lobby formé par les juifs d’origine marocaine tente de convaincre ces institutions israéliennes des bonnes intentions du Royaume du Maroc.




Le Royaume du Maroc veut exploiter ces missiles israéliens principalement sur ses chasseurs F-5 de l’armée de l’air, qu’il prévoit de mettre à niveau en les équipant d’un radar de contrôle de tir AESA, d’affichages numériques, d’une liaison de données avancée, des systèmes de capteurs et de brouillage avancés, ainsi qu’un ensemble d’armes air-sol et air-air modernes.

Les missiles Delilah sont développés depuis quelques années par Israel Military Industries (IMI, maintenant intégré à Elbit Systems).

Ils sont dotés d’un chercheur électro-optique (E/O) avancé pour le jour, la nuit et tous les temps, et ont la capacité de toucher des cibles terrestres et maritimes à plus de 200 kilomètres et de pré-évaluer les dommages de combat.