Maroc-Algérie: l’Arabie saoudite réitère son offre de médiation

L’Arabie saoudite réitère son offre de médiation dans la crise Maroc-Algérie




En prélude au sommet arabe, l’Arabie saoudite a renouvelé son offre de médiation dans la crise entre le Royaume du Maroc et l’Algérie. L’Arabie saoudite estime qu’une éventuelle réconciliation entre les deux pays contribuerait à la réussite de la rencontre régionale. Bien que l’Algérie ait refusé toute médiation arabe, l’Arabie saoudite semble déterminée à dégeler la crise diplomatique entre le Royaume du Maroc et l’Algérie. « La médiation saoudienne a proposé des rounds de négociations pour amorcer un véritable processus ‘de retour à la normale’ entre le Maroc et l’Algérie », fait savoir Maghreb Intelligence. « La relance de l’offre saoudienne intervient depuis plus d’une semaine.




C’était lorsque le président algérien Abdelmadjid Tebboune a fait part de son souhait de se rapprocher encore davantage de Riyad en y organisant une visite d’État au cours de laquelle il désire rencontrer les principaux dignitaires du royaume saoudien », ont confié des sources. Selon les mêmes sources, aucune date n’a été arrêtée pour cette visite en raison du refus par l’Algérie de toute médiation dans la crise. Alger devra revoir sa posture, car aux yeux de l’Arabie Saoudite, la réussite du prochain sommet arabe prévu au début du mois de novembre 2022 en Algérie dépendra de la réconciliation entre les deux pays voisins, le Royaume du Maroc étant considéré comme un pays “pivot” dans la Ligue arabe.