Maroc: le gouvernement interpellé sur des prix de billets de bateau trop chers

Maroc: le gouvernement interpellé sur des prix de billets de bateau trop chers




Les prix de billets de ferry s’envolent au grand dam des Marocains résidant à l’étranger (MRE), en particulier ceux vivant en Espagne qui ont tant envie de rentrer au Maroc pour y revoir leurs familles et passer des vacances, après deux ans de crise sanitaire liée au Covid-19 et les restrictions de voyage.

La députée Malika Lahyan appelle le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita à prendre des mesures à même de faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger.

Alors que les Marocains résidant à l’étranger souhaitent rentrer au Maroc pour y passer les vacances d’été ou revoir leurs familles, un obstacle se dresse sur leur chemin : la flambée des prix de billets de ferry pour des traversées à destination du port de Tarifa.

La députée Malika Lahyan a adressé une correspondance au ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita pour lui faire part de la situation.




« Alors que nous approchons des vacances d’été, et avec l’opération Marhaba de cette année visant à accueillir les Marocains, ils (les Marocains résidant à l’étranger) pourraient avoir du mal à venir au milieu de la hausse des prix des billets », a-t-elle écrit.

Selon l’élue, le coût total du voyage vers et depuis le Maroc peut grimper jusqu’à 8 000 dirhams (800 euros).

Un montant énorme pour les familles des Marocains résidant à l’étranger qui souffrent déjà de la cherté de la vie.

Face à cette hausse des prix, la députée Malika Lahyan demande au chef de la diplomatie marocaine de mettre en place des mesures pour faire baisser les prix et soutenir le retour des Marocains résidant à l’étranger et des touristes étrangers.