Maroc: la FMEJ condamne l’assassinat de Sherine Abu Akleh par l’occupation israélienne

Maroc : La FMEJ condamne l’assassinat de la journaliste Sherine Abu Akleh par l’occupation israélienne




La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) a condamné l’assassinat de la journaliste palestinienne, Sherine Abu Akleh, mercredi 11 mai, par les balles de l’armée d’occupation israélienne, qualifiant cet acte de «lâche».

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux a considéré que le meurtre de la journaliste, alors qu’elle exerçait son métier dans le camp de réfugiés de Jénine, est un crime odieux, ciblant les médias libres et violant le principe de protection des journalistes, en ligne de front dans les territoires occupés.

«Sherine est devenue aujourd’hui un symbole de la défiance médiatique pour révéler l’arrogance et le visage hideux de l’usurpation des droits légitimes du peuple palestinien.»

Les éditeurs de journaux marocains ont exprimé leur sincère solidarité avec leurs collègues en Palestine occupée et avec la famille de la défunte, ainsi que ses collègues à Al-Jazeera.

Ils ont appelé à «s’inspirer de cette grande perte et à donner à la question palestinienne dans nos médias l’espace qu’elle mérite et renforcer la presse libre pour des causes justes».