(Officiel) Voici la date de réouverture des frontières de Sebta et Melilla

Le Maroc et l’Espagne officialisent la réouverture des frontières de Sebta et Melilla




L’annonce a été faite jeudi 12 mai 2022 tant par l’Espagne que par le Maroc: les points de passage de Sebta et Melilia seront rouverts dès le mardi 17 mai prochain. Un accord a finalement été trouvé entre Rabat et Madrid.

L’annonce a été faite concomitamment par le Maroc et l’Espagne, ce jeudi 12 mai 2022: Madrid et Rabat ont convenu de la réouverture des points de passage de Sebta et Melilia, ce qui sera fait dès le mardi 17 mai prochain… à minuit. Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a émis une note à ce propos, informe El País.

Le Maroc, de son côté, confirme. Conformément à la feuille de route établie entre Rabat et Madrid, suite à dernière rencontre entre le roi Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, le Maroc a décidé de rouvrir les deux points de passage, bien entendu en se basant sur les critères convenus lors des différentes réunions entre les responsables des ministères de l’Intérieur des deux pays.

L’ouverture ne sera toutefois pas totale, mais s’effectuera de manière progressive, explique El País, qui se réfère à la note diffusée par Fernando Grande-Marlaska.




Ainsi, et partir du 17 mai, minuit, les postes de Tarajal, à Sebta, et de Beni Ansar, à Melilia, seront accessibles uniquement aux citoyens et résidents de l’Union européenne et aux personnes autorisées à circuler dans l’espace Schengen.

Les personnes ayant l’intention d’accéder aux deux villes doivent également répondre à des exigences sanitaires (pass vaccinal anti-Covid et test PCR), précise le ministre espagnol de l’Intérieur. Dès le 31 mai 2022, les travailleurs transfrontaliers certifiés (et disposant d’une carte émise à ce titre) ou ayant obtenu un visa spécifique pour Sebta et Melilia, pourront eux aussi entrer dans les deux villes.

Le ministère espagnol de l’Intérieur ajoute que les négociations entre les deux pays se poursuivront dans les prochaines semaines pour déterminer de façon plus affinée quelles seront catégories de personnes, de même que les types de biens qui pourront ensuite accéder à Sebta et Melilia, indique El País.

Dernière précision, qui a son importance: la note du ministre espagnol de l’Intérieur ne précise toutefois pas ce qu’il adviendra du transit des marchandises. D’autres informations sont à venir.