Sahara marocain: « la position espagnole s’inscrit dans un mouvement international »

Sahara marocain: « la position espagnole s’inscrit dans un mouvement international »




Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger revient sur le changement de position de l’Espagne sur le Sahara marocain.

Il estime que la position espagnole s’inscrit dans un mouvement international. « Je pense que c’est une perception simpliste, la position espagnole s’inscrit dans un mouvement qui est constaté au niveau des Nations unies, qui est constaté au niveau européen, africain et arabe », a réagi le chef de diplomatie marocaine, lors d’une interview accordée à RFI au cours de laquelle le journaliste a avancé que certains estiment que l’Espagne avait changé de position sur la question du Sahara marocain à cause de la question migratoire.




« La première fois où l’Espagne a marqué une appréciation positive de l’initiative d’autonomie remonte, je pense, à 2008. Ceux qui veulent créer ce raccourci ne veulent pas voir une réalité, qu’il y a un mouvement international », a rappelé Nasser Bourita.

Selon lui, ceux qui continuent de défendre ces options dépassées sont une petite minorité « qui veulent exploiter la question du Sahara pour faire durer un statu quo préjudiciable à la stabilité régionale, puisqu’on parle de séparatisme et de terrorisme, nourrir les mouvements terroristes par des éléments qui sont armés, qui ne sont pas structurés, et c’est ça le danger aujourd’hui pour la stabilité régionale, investir dans le séparatisme c’est nourrir le terrorisme ».