Rabat: la diversité culturelle du monde arabe célébrée par l’ICESCO

Rabat: la diversité culturelle du monde arabe célébrée par l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture




L’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ICESCO) a organisé, à Rabat, une manifestation culturelle et gastronomique à l’occasion de la journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement.

Tenue dans une ambiance festive autour d’un festin de plats colorés issus de diverses cultures et traditions, cette activité s’est déroulée en présence d’une pléiade de personnalités, notamment les ambassadeurs des 26 Etats membres accrédités à Rabat et le ministre gambien des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Gambiens à l’étranger, Mamadou Tangara.

Cette manifestation a pour but de mettre en exergue la diversité culturelle qui caractérise les pays du monde islamique, en faisant découvrir leurs plats et vêtements traditionnels, musiques et langues spécifiques. Elle se veut aussi l’occasion de promouvoir les valeurs de dialogue, de tolérance et de coexistence, ainsi que d’enrichir la compréhension mutuelle entre les différentes cultures, en vue de construire un monde civilisé, solidaire et ouvert.




S’exprimant à cette occasion, le directeur général de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture, Salim bin Mohammed Al Malik, a souligné l’importance de la diversité culturelle dans l’ancrage des valeurs de paix et de coexistence entre les peuples, tout en mettant en relief son importance dans la créativité, l’innovation, la découverte et la construction d’un monde plus prospère.

M. Al Malik s’est, en outre, réjoui de la “diversité harmonieuse” qui caractérise cette cérémonie, reflétée notamment par la diversité des mets présents et des effets vestimentaires portés, tout en évoquant sa visite la veille à la ville d’Essaouira, “terre d’amour et de paix, piliers de la stabilité et de la prospérité”. Sur la même lancée, M. Tangara a salué les organisateurs pour cette initiative ainsi que pour la qualité et la richesse du programme mis en place.

Il a, dans ce sens, mis en avant le rôle de ce genre de manifestations dans la consécration des valeurs de paix et d’amour, eu égard à l’importance de la diversité culturelle en tant que catalyseur de coexistence dans un monde conçu comme “une grande famille”.




Initiée à l’occasion de la Journée mondiale pour la diversité culturelle, le dialogue et le développement sous le thème “Autour du monde en 50 plats”, cette activité culturelle a été ponctuée par une programmation musicale diversifiée accompagnant la dégustation des plats exposés.

Célébrée le 21 mai de chaque année, la journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement a été déclarée par l’Assemblée générale des Nations Unies en décembre 2002, à la suite de l’adoption par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (l’UNESCO), un an plus tôt, de la Déclaration universelle sur la diversité culturelle, reconnaissant la nécessité de “renforcer le potentiel de la culture comme un moyen d’atteindre la prospérité, le développement durable et une coexistence mondiale dans la paix”.

En plus de la richesse des cultures du monde, cette journée célèbre aussi le rôle essentiel du dialogue interculturel dans la paix et le développement durable.