France: elle adopte un chien errant marocain

France: elle adopte un chien errant marocain




L’Amandinoise Brigitte Lorthioir, éducatrice à la retraite connue pour son combat contre la maltraitance animale, change le sort d’Inotika, un chien errant marocain. « Inotika a été sortie de la rue par l’association Les quat’pattes Maroc. Ses frères et sœurs ont été massacrés, victimes d’une opération d’abattage. Stérilisée, vaccinée, ma chienne a d’abord été placée dans une famille d’accueil sur place en présence d’autres animaux, d’enfants, puis elle est arrivée par avion le 20 mars 2021. Un grand moment d’émotion », raconte à La Voix du Nord Brigitte Lorthioir. Outre Inotika, elle a également sauvé la vie de Bolera, une chienne espagnole qu’elle a adoptée en 2017.




La chienne espagnole qu’elle a adoptée en 2017 « est une femelle lévrier espagnole âgée de 7 ans, qui après deux années de bons et loyaux services auprès de chasseurs en Espagne était promise à la pendaison, comme le veut leur tradition. Le chien peut rester pendu dix heures après avoir été torturé, c’est horrible. Ma grande traumatisée comme je l’appelle est arrivée en camion à Compiègne où elle a été prise en charge par l’association flinoise Fils du vent », raconte encore celle qui a toujours vécu en présence de chiens. Les deux animaux vivent ensemble chez Brigitte Lorthioir, « la maison Câlins », où on ne frappe pas. »