Le Maroc continue de renforcer sa position sur l’échiquier international

LE MAROC CONTINUE DE RENFORCER SA POSITION SUR L’ÉCHIQUIER INTERNATIONAL




Le Royaume du Maroc continue de renforcer sa position sur l’échiquier international en récoltant d’importants succès diplomatiques, souligne le média italien « Inside Over ».

Mettant en avant les réalisations diplomatiques de grande envergure engrangées par le Royaume du Maroc récemment, notamment sur le dossier du Sahara marocain, le journal électronique italien indique que « le Sahara marocain n’est pas seulement une partie intégrante du territoire du Royaume, mais aussi de son histoire et de sa culture nationale ».

En marge de la dernière réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech, à Marrakech, plusieurs pays ont exprimé leur soutien à la proposition marocaine d’autonomie au Sahara, indique Inside Over.

Il s’agit des Pays-Bas, de Chypre, de la Roumanie et de la Serbie, les derniers en Europe à rejoindre la liste des pays favorables au plan d’autonomie, ainsi que l’Egypte, la Guinée et le Tchad, a-t-il poursuivi, se faisant l’écho d’un large consensus de nombreuses parties assurant que le plan marocain est « une solution crédible et sérieuse au conflit artificiel autour du Sahara marocain ».




Au fil des années, la proposition d’autonomie a connu beaucoup de succès, notamment la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara et l’ouverture d’une vingtaine de consulats dans les provinces du sud du Royaume du Maroc, a relevé le média italien, rappelant que d’autres pays occidentaux, en l’occurrence l’Allemagne, l’Espagne et la France, ont adopté la proposition d’autonomie comme » la seule véritable carte à jouer pour parvenir à une paix définitive ».

Revenant sur la récente réunion anti-Daesh de Marrakech, le média a jeté la lumière sur cet « important événement antiterroriste international, qui conforte la place du Maroc en tant qu’acteur actif et engagé au niveau mondial ».

La conférence de Marrakech a permis de se pencher sur la lutte contre le terrorisme, « un enjeu de taille » pour la région, rapporte Inside Over, signalant que les groupes terroristes prennent de l’ampleur au Sahel et au sein des camps de réfugiés gérés par le groupe séparatiste armé qui se fait appeler « Polisario ».