Maroc: l’âge de départ à la retraite plus tardif

MAROC : L’ÂGE DE DÉPART À LA RETRAITE PLUS TARDIF




Le gouvernement Akhannouch envisage de relever l’âge de la retraite et augmenter le taux de cotisation.

Une réforme est à l’étude dans ce sens et les résultats seront présentés à toutes les parties concernées pour examen et adoption.

Introduite en 2016, cette réforme a permis de repousser la date d’expiration des réserves de ce régime à 2027 et réduire ses dettes de 695 milliards de dirhams à 355 milliards de dirhams, a indiqué la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fattah Alaoui, à la chambre des conseillers.

« Comme prévu, cette réforme ne permettra pas au système de remplir ses obligations financières sans recourir à ses réserves », a-t-elle précisé, ajoutant que le gouvernement actuel qui est dans le prolongement de cette tendance, s’est efforcé d’engager la réforme des normes du système d’attribution des retraites.




Dans ce sens, une étude technique a été lancée, visant à élaborer une vision précise du futur système de retraite, a souligné la ministre.

Les résultats ont permis à l’exécutif de maitriser les aspects techniques du système ciblé, notamment ceux liés à sa structure, ainsi que des scénarios possibles à adopter pour les normes et les modes de fonctionnement des futurs systèmes envisagés.

À terme, ces résultats seront partagés avec les différentes parties concernées, suivis immédiatement par la tenue de consultations approfondies avec les acteurs sociaux afin d’adopter un plan de réforme convenu, avant de commencer à préparer les nécessaires exigences législatives et les présenter au Parlement, a-t-elle expliqué.