Panique dans le nord du Maroc après un tremblement de terre

PANIQUE DANS LE NORD DU MAROC APRÈS UN TREMBLEMENT DE TERRE




La terre a tremblé vendredi 20 mai en début d’après-midi dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, où une secousse tellurique de magnitude de 5,2 degrés a été enregistrée sur l’échelle de Richter.

Ce tremblement de terre a déclenché un vent de panique parmi la population.

L’épicentre du séisme s’est produit à 14h35, précise le Centre Euro-méditerranéen de sismologie (EMSC).

La secousse ressentie serait située à « une très faible profondeur de 8 kilomètres » et à 38 kilomètres au large de la ville d’Al Hoceïma.

La magnitude, l’épicentre et la profondeur exacte du séisme pourraient être revus dans les prochaines heures ou minutes à mesure que les sismologues examineront les données et affineront leurs calculs, explique la même source.

Ce tremblement de terre a provoqué un mouvement de panique chez de nombreux résidents d’El Hoceima qui sont sortis dans la rue. Mais il n’avait rien d’alarmant.