Le Polisario veut attaquer Laâyoune et Dakhla

LE POLISARIO VEUT ATTAQUER LAÂYOUNE ET DAKHLA




Le groupe séparatiste armé qui se fait appeler « Polisario » va étendre le conflit avec le Royaume du Maroc aux « villes sahraouies occupées » de Laâyoune, Smara, Dakhla et Boujdour, « sans toucher les civils », a annoncé Mohamed Luali Akeik, le chef d’état-major général de l’armée de libération sahraouie.

Le Polisario prévoit de mener des opérations commando contre des cibles marocaines au Sahara, notamment à Laâyoune, Smara, Dakhla et Boujdour, sans toutefois affecter les civils.

Une extension du conflit qui, si elle est réalisée, appellera une réaction conséquente du Maroc, fait savoir le quotidien espagnol La Razón.

« La décision de reprendre le conflit n’exclut aucune région.




Tous les territoires sahraouis sont une cible légitime pour les combattants de l’armée sahraouie qui veillera à ne pas endommager les infrastructures civiles », a déclaré Mohamed Luali Akeik, le chef d’état-major général de l’armée de libération sahraouie.

Le responsable a ensuite précisé que « la révolution algérienne est présente dans l’esprit des combattants sahraouis » et qu’elle est un « exemple à suivre » pour les peuples en quête de libération. Et d’ajouter qu’il n’y aura pas de nouveau cessez-le-feu avec le Maroc.

« Après 29 ans de cessez-le-feu, les Sahraouis ont perdu confiance en le Conseil de sécurité de l’ONU et la communauté internationale », conclut-il.