Le Maroc veut s’approvisionner en médicament contre la variole du singe

LE MAROC VEUT S’APPROVISIONNER EN MÉDICAMENT CONTRE LA VARIOLE DU SINGE




Le Maroc envisage de s’approvisionner en Tecovirimat, une thérapie antivirale administrée en cas de cas graves dus à la variole du singe.

Depuis l’apparition de nombreux cas en Europe et en Amérique, le Maroc cherche à anticiper toute épidémie.

Dans ce sens, les autorités sanitaires veulent activer le processus d’approvisionnement du traitement recommandé.

Ainsi, une série de consultations est actuellement menée en vue de se procurer en quantités suffisantes un agent antiviral connu sous le nom de Tecovirimat.

Ce traitement est le seul recommandé par l’Association médicale européenne (EMA), mais il n’est pas encore largement disponible.

Cette initiative du Maroc intervient dans un contexte mondial où de nombreux pays s’empressent pour obtenir des médicaments pour gérer la situation localement surtout que des experts s’attendent à ce que davantage de cas d’infection soient enregistrés avec l’avènement de l’été.