Variole du singe: contrôles renforcés aux frontières de Sebta et Melilla

VARIOLE DU SINGE: CONTRÔLES RENFORCÉS AUX FRONTIÈRES DE SEBTA ET MELILLA




Pour empêcher l’entrée au Royaume du Maroc des personnes atteintes de la variole du singe, des mesures sanitaires exceptionnelles ont été prises au niveau des frontières des villes occupées de Sebta et de Melilla.

Le personnel médical qui est en service à ces postes-frontières devra, désormais, en plus d’étudier les fiches de contrôle sanitaire liées au Covid-19, s’occuper du contrôle des passagers qui sont susceptibles d’être atteints de la variole du singe, fait savoir le journal arabophone Al Ahdath Al Maghribiya.

Ces dispositions sanitaires ont été prises dans un contexte d’expansion de la maladie dans le monde.

Les autorités marocaines ont appelé les membres du personnel médical qui travaillent dans les deux postes-frontières à la vigilance maximale.




Ceci d’autant que les cas positifs à la variole du singe explosent en Espagne, souligne-t-on.

Ainsi, les passagers devront être soumis à des contrôles par caméras thermiques, comme ce fut le cas au début de l’apparition du coronavirus au Maroc.

Ceci, en attendant la mise en place d’un protocole sanitaire unifié pour faire face à cette nouvelle pandémie.

La fièvre étant notamment un des symptômes de la variole du singe, rappelle la même source.

Du côté du Maroc, l’heure n’est pas à la fermeture des frontières.

Le ministère de la Santé réfléchit plutôt aux nouvelles mesures de restriction à mettre en place en cas d’apparitions de cas positifs à la variole du singe à Sebta ou Melilla.

À cela s’ajoute, les mesures de placement en isolement des éventuels malades de cette maladie infectieuse.