L’Algérie mène des exercices militaires à la frontière avec le Maroc

L’ALGÉRIE MÈNE DES EXERCICES MILITAIRES À LA FRONTIÈRE AVEC LE MAROC




L’armée algérienne a effectué mardi des manœuvres militaires d’envergure aux frontières avec le Royaume du Maroc, selon une source publique algérienne.

Les exercices militaires avec des balles réelles ont été menés par plusieurs unités de l’armée terrestre, aérienne et maritime dans la deuxième région militaire de la région d’Oran, selon la télévision publique Alg24.

Une série d’exercices navals ont été également effectués dans la partie occidentale de la Méditerranée par des sous-marins qui auraient simulé une bataille « contre un ennemi » en haute mer, a indiqué le ministère algérien de la Défense dans un communiqué.

Ces manœuvres se sont déroulées sous la supervision du général Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’armée nationale populaire (ANP), et du commandant de la deuxième région militaire située à Oran.




La simulation a eu lieu sur la base navale de Mers el-Kebir, la plus grande base navale algérienne considérée comme la façade maritime occidentale en raison de sa position géographique proche des frontières avec le Royaume du Maroc.

« L’exercice a été mené avec un grand professionnalisme par les unités navales participantes », a souligné le ministère de la Défense dans la note, saluant la « grande efficacité et précision » lors de la destruction de la cible navale pendant la simulation.

Cela témoigne « d’une bonne maîtrise des différents armements et équipements militaires, qui confirme le développement et l’état de préparation opérationnelle des unités des forces navales algériennes ces dernières années », conclut le communiqué.