Un combattant marocain pro-Ukraine condamné à mort en Russie ?

UN COMBATTANT MAROCAIN PRO-UKRAINE CONDAMNÉ À MORT EN RUSSIE ?




Les autorités de la république autoproclamée de Donetsk ont annoncé vendredi que trois citoyens étrangers dont un Marocain, arrêtés alors qu’ils combattaient aux côtés des forces ukrainiennes, pourraient être condamnés à mort.

« Les accusés pourraient être passibles de la peine capitale », a déclaré à l’agence Interfax, le porte-parole du bureau du procureur de la région, Viktor Gavrilov, précisant qu’une enquête a été menée sur ces trois étrangers.

Il s’agit du Marocain Sadun Brahim et des Britanniques Sean Piner et Andrew Hill, arrêtés lors des affrontements dans le Donbass au printemps 2022, fait savoir Europa Press.

Près de 7 000 étrangers de plus de 60 pays ont rejoint les forces ukrainiennes pour participer au conflit contre la Russie, selon les autorités russes qui considèrent ces étrangers, originaires pour la plupart de la Pologne, des États-Unis, du Canada et de la Roumanie, comme des « mercenaires ».

Le Kremlin affirme avoir capturé plus de 1 000 de ces « mercenaires étrangers ».