Aïd Al-Adha: l’arrivée massive de MRE devrait faire grimper les prix

AÏD AL-ADHA: L’ARRIVÉE MASSIVE DE MRE DEVRAIT FAIRE GRIMPER LES PRIX




Pour fêter l’Aïd Al-Adha, les Marocains devront faire face à une hausse du prix des bêtes destinées au sacrifice. Plusieurs raisons expliquent cette situation, dont l’arrivée massive de Marocains résidant à l’étranger cette année. Le prix du mouton devrait connaître une hausse exceptionnelle de 20% à 30% cette année par rapport aux fêtes précédentes, selon les éleveurs, qui rassurent toutefois que l’offre ne devrait pas faire défaut. Selon l’Association nationale des éleveurs ovins et caprins (ANOC), cette situation est particulièrement imputable à la sécheresse et l’envolée des cours des aliments, rapporte Le Matin. Autre facteur qui devrait alimenter la hausse du prix du mouton est l’arrivée prévue de Marocains résidant à l’étranger après pratiquement deux années d’absence du fait de la crise.




C’est ce qu’estime Abderrahmane Mejdoubi, président de l’Association nationale des éleveurs ovins et caprins, qui rassure que l’offre devrait couvrir largement la demande. Environ 7,2 millions de têtes d’ovins et de caprins ont été identifiées à l’occasion de Aïd Al-Adha, selon les chiffres officiels. Pour sa part, Farid Maâroufi, un éleveur-engraisseur de la région de Chaouia, a expliqué que faute d’un soutien suffisant, plusieurs éleveurs ont réduit leurs troupeaux. « Certains, surendettés, ont même dû mettre la clé sous le paillasson ». Dans le contexte actuel, l’éleveur espère juste récupérer ses coûts de production. « La situation actuelle profitera beaucoup plus aux intermédiaires qui en profiteront pour gonfler les prix sur le marché », a-t-il regretté.