Le Maroc n’examinera aucun partenariat n’incluant pas le Sahara

LE MAROC N’EXAMINERA AUCUN PARTENARIAT N’INCLUANT PAS LE SAHARA, AFFIRME AZIZ AKHANNOUCH À ROTTERDAM




«Le Maroc n’examinera aucune option de partenariat n’incluant pas ses provinces du sud».

C’est le message martelé, ce mardi 31 mai à Rotterdam, par Aziz Akhannouch lors de son intervention devant les participants au congrès du Parti populaire européen (PPE), rapporte le site du Rassemblement national des indépendants (RNI).

«Le royaume a pris une position ferme sur la question du Sahara, et ce en œuvrant au développement de relations fondées sur l’honnêteté avec ses partenaires, et le respect de chaque partie des causes fondamentales et sacrées de l’autre», a précisé le président du RNI.

La position défendue par Aziz Akhannouch s’inscrit dans le sillage du discours du roi Mohammed VI prononcé le 6 novembre 2021, à l’occasion de la commémoration du 46ème anniversaire de la Marche verte: «À ceux qui affichent des positions floues ou ambivalentes, Nous déclarons que le Maroc n’engagera avec eux aucune démarche d’ordre économique ou commercial qui exclurait le Sahara marocain.»

Pour rappel, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a déjà annulé, en première instance le 29 septembre 2021, des accords avec le Maroc intégrant le Sahara occidental. L’UE a présenté un recours contre cet arrêt.