Maroc: du personnel des aéroports en grève de 5 jours dès le 15 juin

MAROC: DU PERSONNEL DES AÉROPORTS EN GRÈVE DE CINQ JOURS DÈS LE 15 JUIN




Alors que l’opération Marhaba 2022 doit démarrer le 15 juin prochain, le personnel des aéroports affilié à la Confédération démocratiques du travail prévoit de mener une grève de cinq jours.

Dans un communiqué, les bureaux unifiés des sapeurs-pompiers aéroportuaires, techniciens aéroportuaires, cadres et employés de l’Office national des aéroports explique que la décision a été prise lors d’une assemblée générale extraordinaire, tenue le 28 mai au siège central de la Confédération démocratiques du travail à Casablanca.

Une assemblée durant laquelle le personnel des aéroports a discuté de la situation sociale, dénonçant notamment «la flambée des prix et la baisse du pouvoir d’achat», «la suspension du dialogue social» au sein de l’Office national des aéroports et le «retard de l’administration à remplir ses obligations envers les salariés».

Le communiqué évoque « le problème des écarts salariaux énormes. »




Le communiqué évoque aussi « la marginalisation systématique de l’administration vis-à-vis de larges groupes de salariés ».

Dans ce sens, l’Assemblée générale a approuvé la tenue d’une grève nationale d’une durée de 5 jours, sous réserve de prolongation, à compter du mercredi 15 juin 2022, jusqu’au lundi 20 juin 2022, ajoute la même source.

Les bureaux nationaux unifiés représentant le personnel de l’Office national des aéroports ont également renouvelé leur demande à la direction de l’institution d’augmenter les salaires des catégories précitées et de régler tous les points restants du protocole d’accord signé avec le Syndicat national des Aéroports le 12 février 2019.

Le communiqué estime que l’Office national des aéroports reste «pleinement responsable de sa marginalisation de ses employés, ce qui les pousse à protester en raison de son manque de sérieux dans le traitement de leurs demandes».