Marrakech: une touriste Britannique perd un doigt

MARRAKECH : UNE TOURISTE BRITANNIQUE A PERDU L’UN DE SES DOIGTS DANS UN ACCIDENT DE QUAD




Alors qu’elle était partie à Marrakech avec sa famille pour célébrer son anniversaire, une Britannique de 40 ans perd un doigt dans un accident de quad dans le désert d’Agafay. Un anniversaire qui la marquera à vie.

Lucy-Lou Merner, propriétaire d’un salon de beauté, son mari Daniel, 41 ans, et quatre de ses enfants âgés de 15, 14, neuf et huit ans sont partis à Marrakech le 27 avril pour y passer une semaine de vacances.

Des vacances au cours desquelles elle avait prévu de célébrer son 40ᵉ anniversaire. Le 29 avril, ses enfants, ainsi que son mari l’ont suppliée de partir à l’aventure en quad dans le désert d’Agafay alors qu’elle aurait préféré se prélasser au bord de la piscine.

« J’ai finalement accepté en pensant que ce serait sur des dunes de sable, mais c’était rocheux comme une carrière. Lorsque le moteur a démarré, je ne pouvais pas du tout le manœuvrer – et j’étais terrifiée parce que ma plus jeune fille était assise derrière moi », raconte-t-elle à WalesOnline.




Elle a également raconté qu’elle avait déjà décidé de descendre du quad la prochaine fois qu’ils s’arrêtaient, mais tout à coup, elle se précipitait vers un énorme rocher.

« J’ai vu ce rocher arriver et je ne voulais pas le franchir, alors j’ai essayé de m’éloigner », poursuit-elle. Dans la foulée, elle se dirige vers la gauche, perd le contrôle du quad, et atterrit dans un fossé avec le quad au-dessus d’elle.

« Soudain, j’étais par terre et le quad a atterri sur moi et je me souviens juste d’avoir crié. Quand mon mari a dit : ’Oh mon Dieu, ton doigt’, je savais qu’il pendait sans même regarder.

Lucy-Lou venait de se faire couper l’index. Elle a été admise à l’hôpital avec un cardigan enroulé autour de son bras comme un garrot de fortune pour endiguer le saignement. Un chirurgien marocain a temporairement rattaché le doigt pour endiguer le flux sanguin.




La famille a dû écourter ses vacances. Une fois rentrée au royaume-Uni, Lucy-Lou a été admise à l’hôpital John Radcliffe d’Oxford. Un spécialiste de la main a retiré le doigt.

La quarantenaire a subi une autre intervention chirurgicale quelques jours plus tard en raison d’une infection. Les médecins ont également déplacé son pouce vers ses doigts pour combler l’espace où se trouvait autrefois son index.

Après sa dernière intervention chirurgicale, Lucy-Lou est rentrée chez elle à Milton Keynes le 10 mai pour retrouver sa famille. Elle n’est pas complètement guérie. La coiffeuse n’a pas pu reprendre une vie normale.

Il lui est difficile de s’occuper de ses clients. « Pour le moment, je ne peux pas bouger correctement mon majeur, donc je ne peux pas faire les cils, le bronzage, les charges ou toute autre chose que je fais normalement. »