Le roman « Mémoires d’une lesbienne » retiré de la foire du livre de Rabat

LE ROMAN « MÉMOIRES D’UNE LESBIENNE » RETIRÉ DE LA FOIRE DU LIVRE DE RABAT




« Lesbian Diaries » a été retiré de la 27ᵉ édition du Salon international de l’Edition et du livre (SIEL) de Rabat, à la suite d’une campagne d’opposition à la présence du roman et de son autrice Fatima Zahra Amzkar. « Lesbian Diaries » de Fatima Zahra Amzkar ne sera pas présenté à la Foire internationale du livre de Rabat 2022, a annoncé le ministère de la Culture. En prélude à la tenue de l’événement, une campagne d’opposition à la présence du roman et de son autrice a été lancée et est devenue virale sur les réseaux sociaux. La romancière promettait une séance de dédicace à la foire, ce qui n’a certainement pas plu à bon nombre d’internautes marocains. Ils ont, à travers des hashtags tels que #NoToHomosexuality, appelé au boycott du salon.




Selon les opposants à la promotion de l’homosexualité, le livre provoque une « dégradation morale ». Pour étayer leur argument, ils citent les lois marocaines, notamment l’article 489 du Code pénal qui criminalise les « actes obscènes ou contre nature avec un individu du même sexe ». Les relations entre personnes de même sexe sont passibles de longues peines de prison et d’amendes. « L’État a décidé de prendre le parti des personnes qui vivent dans l’obscurité et l’intolérance », a réagi la romancière Fatima Zahra Amzkar dans un entretien à Morocco World News. Elle dénonce en outre une attaque coordonnée contre sa personne. « Chaque jour, je reçois des insultes et des menaces de mort, je ressens une menace sérieuse pour ma vie ».