Rwanda: l’ambassade du Maroc fait un don aux rescapés du génocide de 1994

RWANDA: L’AMBASSADE DU MAROC FAIT UN DON AUX RESCAPÉS DU GÉNOCIDE DE 1994




L’Ambassade du Maroc au Rwanda a fait don de 200 sacs de ciment à la ville de Kigali pour la réhabilitation des maisons des rescapés du génocide de 1994 dans le district de Nyarugenge, dans la capitale rwandaise.

L’ambassadeur du Royaume au Rwanda, Youssef Imani, a annoncé ce soutien ce weekend à l’occasion du jour de l’Umuganda, un rendez-vous mensuel consacré au travail communautaire dans le pays des mille collines, rapporte l’agence de presse MAP.

« Ma participation avec le personnel de l’ambassade du Maroc aux travaux communautaires de l’Umuganda vise à apporter un soutien aux populations vulnérables de Kigali, particulièrement les rescapés du génocide », a souligné à cette occasion l’ambassadeur du Royaume au Rwanda, Youssef Imani.

« L’Umuganda, initié par le président Paul Kagame, constitue un concept ingénieux qui fonctionne très bien », a déclaré à la presse le diplomate marocain.




Le diplomate marocain a pris part personnellement à la reconstruction de quelques maisons aménagées pour des personnes vulnérables.

Rappelant que l’ambassade du Maroc participe régulièrement à cet évènement mensuel, l’ambassadeur a mis l’accent sur le rôle de l’Umuganda dans le renforcement des valeurs de solidarité et d’engagement collectif et social. « C’est un modèle efficace et bien conçu pour être dupliqué dans bon nombre de pays », a-t-il conclu.

Le directeur exécutif du district de Nyarugenge, Aimé Ngabonziza, s’est félicité du don Marocain, indiquant que cette contribution contribuera à la réhabilitation d’une trentaine de maisons au profit des survivants du génocide.

« Vingt-huit ans après le génocide perpétré contre les Tutsi, il était temps de réhabiliter les premières maisons construites pour les survivants du génocide », a-t-il déclaré, ajoutant que l’Umuganda est l’une des initiatives reflétant l’unité et la force de la nation rwandaise.




L’Umuganda, un terme en Kenyarwanda qui désigne « poursuivre ensemble un objectif commun pour engranger des résultats », est inscrite depuis plus d’une décennie dans la constitution rwandaise avec un objectif manifesté par les autorités de renforcer la solidarité et l’union entre les communautés et d’accélérer le développement socio-économique du pays.

Opérations de reboisement et de voirie, travaux de construction et d’entretien, aide aux personnes à besoin spécifique ou en difficulté sont autant d’activités communautaires qu’exercent mensuellement tous les Rwandais.

À l’arrivée de chaque journée de l’Umuganda, ministres, députés et militaires travaillent côte à côte avec les citoyens pour servir la collectivité, construire une école, un centre de santé ou cultiver les champs des personnes démunies.

Chaque mois, l’autorité locale de chaque district fixe les travaux communautaires à faire en fonction des besoins identifiés.