(Vidéo) Algérie: le Maroc accusé de vouloir saboter les Jeux méditerranéens d’Oran

(VIDÉO) LES MÉDIAS ALGÉRIENS ACCUSENT LE MAROC DE VOULOIR SABOTER LES JEUX MÉDITERRANÉENS D’ORAN




Les médias algériens n’ont attendu le début des Jeux méditerranéens, organisés à Oran du 25 juin au 5 juillet, en accusant le Maroc de tenter de saboter cet événement sportif.

Sans en apporter la moindre preuve, ils se sont référés à des témoignages sur les réseaux sociaux.

Ainsi, la chaîne El Bilad a diffusé un reportage vidéo, dans lequel elle évoque les «tentatives marocaines de perturber» ce rendez-vous sportif, bien que l’Algérie ait continué à apporter son soutien à ses voisins, citant le vote de l’Algérie en faveur du Maroc lors de sa candidature à l’organisation de la Coupe du monde 2030.





De son côté, le site de la chaîne a accusé le «Makhzen», à travers «de nombreuses pages sur les réseaux sociaux» de minimiser cette manifestation et «promouvoir de fausses allégations concernant le « manque d’infrastructures » et le « manque de préparation » de la capitale de l’ouest algérien» pour cet événement sportif.

La même source revendique aussi l’existence d’un «enregistrement audio d’un responsable marocain dans lequel il incite publiquement à déformer les Jeux Méditerranéens de toutes les manières possibles, en faisant circuler des photos anciennes et vidéos, en ouvrant de faux comptes et en diffusant des hashtags contre les jeux d’Oran pour contrecarrer cet événement».

Ces accusations ne se sont pas limitées aux médias.

Des responsables algériens veillant à l’organisation de ces jeux ont également repris ces rumeurs à leur compte.

Ainsi, Mourad Boutadjine, président de la commission de l’Information des Jeux méditerranéens, avait affirmé, peu avant son limogeage, dans des déclarations médiatiques, que «la tentative du Maroc perturber cette manifestation a échoué».




Le président de la commission de l’Information des Jeux méditerranéens a ajouté que «le comité d’organisation et l’Algérie en général n’ont prêté aucune attention à ces comportements du pays voisin et cherchent à faire de l’édition d’Oran un succès».

La presse algérienne a déjà accusé la France et l’Espagne de vouloir «perturber» la 19ème édition des Jeux méditerranéens, en raison de l’exigence des fédérations équestres des deux pays de «fournir les garanties en matière de santé, d’alimentation et la sécurité des chevaux participants» au rendez-vous.

Dans un communiqué publié ce mardi, le Comité national olympique marocain (CNOM) a annoncé que le Royaume du Maroc participe avec une délégation de 130 sportifs aux Jeux méditerranéens.

Les athlètes marocains, 86 hommes et 44 dames, seront accompagnés par 48 encadrants, alors que les couleurs du Royaume du Maroc seront représentées dans 15 disciplines sportives.