L’Algérie mène encore des exercices militaires à la frontière avec le Maroc

L’ALGÉRIE MÈNE (ENCORE) DES EXERCICES MILITAIRES À LA FRONTIÈRE AVEC LE MAROC




L’armée algérienne mène depuis lundi des exercices militaires conjoints dans la région de Tindouf, située à la frontière sud-ouest avec le Maroc.

Pour la deuxième fois en moins d’une semaine, l’armée algérienne participe soir à des exercices tactiques nocturnes au cœur du Sahara, plus précisément à Tindouf.

Ces manœuvres militaires d’envergure seront menées avec des avions de combat, des hélicoptères et des chars de guerre, a indiqué le ministère algérien de la Défense dans un communiqué.

Les manœuvres, qui ont démarré le 6 juin, prendront fin le 8 juin, précise la même source.

Elles représentent une étape préliminaire pour les exercices stratégiques 2021-2022 et se déroulent dans le secteur sud-ouest, à quelques kilomètres de la frontière avec le Royaume du Maroc, ainsi que dans les environs de la région de Tindouf.

« Lors des exercices militaires, le degré de préparation des commandants sera vérifié », a expliqué le lieutenant-général Saïd Chengiha, vice-ministre de la Défense.