Maroc: des enseignants dénoncent l’accord signé entre Abdellatif Miraoui et son homologue israélienne

MAROC: DES ENSEIGNANTS DÉNONCENT L’ACCORD SIGNÉ ENTRE ABDELLATIF MIRAOUI ET SON HOMOLOGUE ISRAÉLIENNE




Le bureau national du Syndicat marocain de l’enseignement supérieur a condamné la signature du premier accord de coopération entre les universités et centres de recherche du Maroc et d’Israël.

Dans un communiqué, le syndicat a dénoncé le fait d’«impliquer» des établissements d’enseignement supérieur dans la normalisation «avec l’entité sioniste, sous le nom de partenariat académique et de recherche».

Le communiqué du bureau national du Syndicat marocain de l’enseignement supérieur a indiqué que la démarche, entreprise par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abdellatif Miraoui, «ne concerne que le ministre et ne représente pas les enseignants-chercheurs».

Le syndicat a appelé à «faire face à toutes les activités et initiatives de normalisation visant à infiltrer l’université marocaine et les établissements d’enseignement supérieur, à profaner leurs campus et à polluer leur réputation, dans le but de saper leur fermeté et de briser leur immunité historique».




Le bureau national du Syndicat marocain de l’enseignement supérieur a également souligné que «la cause palestinienne restera vivante dans la conscience de l’université, des étudiants universitaires et de tous les Marocains».

Fin mai, le Royaume du Maroc et Israël ont signé un mémorandum d’entente visant à renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de l’innovation, de la recherche scientifique et de la technologie.

Le mémorandum a été signé lors d’une cérémonie présidée à Rabat par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abdellatif Miraoui, et la ministre israélienne de l’Innovation, de la science et de la technologie, Orit Farkash-Hacohen.