Des cultures espagnoles dévastées par des criquets pèlerins marocains

DES CULTURES ESPAGNOLES DÉVASTÉES PAR DES CRIQUETS PÈLERINS MAROCAINS




Les cultures et les entreprises d’élevage à Badajoz, dans le sud-ouest l’Espagne, ont été envahies et dévastées par des criquets marocains, également connus sous le nom de criquets méditerranéens.

Ces criquets affectent gravement les cultures et les entreprises d’élevage à Badajoz, plus précisément dans la région de La Serena à la frontière de Ciudad Real.

Les habitants de Cabeza del Buey, Zarza Capilla et Peñasordo subissent les affres de l’invasion de ces insectes qui détruisent tout sur leur passage, réduisant à néant les grandes récoltes et les moyens de subsistance des animaux de pâturage.

Selon le site local Hoy, cette invasion de criquets méditerranéens pourrait être due aux variations climatiques.




Cette invasion de criquets marocains pourrait être due notamment aux canicules successives qui sont de nature à favoriser leur apparition autour des zones humides comme les réserves d’eau.

Ces conditions météorologiques ont rendu inefficaces les traitements phytosanitaires effectués par la Direction générale de l’Agriculture et de l’élevage, l’agriculture biologique ayant été promue dans la région.

Les agriculteurs sont dépassés par cette situation qui a ruiné tous leurs efforts.

L’invasion de criquets méditerranéens s’est répandue ces dernières années dans la région qui pourrait se retrouver avec quelque 400 000 hectares de cultures, selon les estimations du Conseil de l’Andalousie.