Blé tendre: le Maroc, 3ème client hors UE de la France en mai

BLÉ TENDRE: LE MAROC, 3ÈME CLIENT HORS UNION EUROPÉENNE DE LA FRANCE EN MAI




Le mois dernier, le Royaume du Maroc a importé de France 146 000 tonnes de blé tendre, devenant ainsi l’un des principaux clients hors Union européenne de l’hexagone.

Ces données compilées et publiées par le Britannique Argus, spécialiste des rapports sectoriels, montre que le Royaume du Maroc occupe la troisième place des clients hors Union européenne de la France, derrière l’Égypte (239 230 tonnes) et l’Algérie (184 940 tonnes).

Même si aucune exportation n’a été enregistrée vers la Chine en mai, ce pays reste le plus grand importateur de blé français depuis le début de la campagne de commercialisation 2021-2022, avec 1,9 million de tonnes importées.

Elle est suivie de l’Algérie (1,6 million de tonnes) et du Maroc (1,38 million).




Par ailleurs, les exportations françaises, hors Union européenne, de blé tendre ont atteint le niveau le plus élevé depuis la campagne 2016-2017, avec un total combiné de 7,17 millions de tonnes pour la période juillet 2021-mai 2022, contre 7,33 millions de tonnes estimées par la Commission européenne.

En ce qui concerne la campagne actuelle, les estimations d’exportations de la France sont de 9,25 millions de tonnes de blé tendre vers des pays non membres de l’Union européenne, selon l’agence nationale de l’agriculture et des produits de la mer FranceAgriMer.

En juin, la France doit exporter au moins 2,08 millions de tonnes de blé, un volume jamais atteint au cours des 20 dernières années.