Du haschich marocain, dissimulé dans des tomates, saisi en Espagne

DU HASCHICH MAROCAIN, DISSIMULÉ DANS DES TOMATES, SAISI EN ESPAGNE




La Garde civile et la police espagnole ont démantelé deux importants réseaux de trafic de résine de cannabis et de cocaïne depuis Tanger au Royaume du Maroc sur la côte andalouse. Les drogues étaient dissimulées dans des cargaisons de tomates.

En tout, 13 tonnes de haschich et 16 tonnes de cocaïne ont été saisies. Les deux réseaux criminels sont accusés d’avoir introduit de grandes quantités de cocaïne et de haschich en Espagne via le port d’Algésiras (Cadix).

L’enquête, ouverte par la Garde civile et la police nationale en février 2021, a abouti à la saisie de 13 tonnes de résine de cannabis et 16 tonnes de cocaïne en Andalousie, fait savoir La Voz Digital.

Des agents des douanes et des policiers aux ports de Tanger (Maroc) et d’Algésiras (Cadix), qui étaient impliqués dans ce trafic, ont été arrêtés. Ils facilitaient l’entrée d’énormes quantités de résine de cannabis depuis le Royaume du Maroc vers l’Espagne.




Selon les enquêteurs, plus de 150 tonnes de résine de cannabis ont été transportés. Quant à la cocaïne, elle était convoyée depuis la Colombie et le Costa Rica, dissimulée dans des tomates, des pastèques ou bien des melons.

Cette opération a permis le démantèlement de la plus importante organisation criminelle basée à Campo de Gibraltar. En tout, 61 personnes ont été arrêtées et 83 683 kilos de résine de cannabis, 9 768 kilos de cocaïne et 28 kilos de marijuana ont été saisis.

Le réseau est également accusé d’avoir introduit 67 200 kilos de résine de cannabis et 6 200 kilos de cocaïne supplémentaires en Espagne.

Les perquisitions effectuées ont aussi permis la saisie de 5 armes à feu, de 9 camions, de 7 remorques frigorifiques, de 27 voitures, de 18 montres de luxe, d’1 diamant, de 10 pierres précieuses, de 26 biens immobiliers évalués à plus de trois millions d’euros et de 17 véhicules d’une valeur de plus de 400 000 euros.