La DG adjointe du FMI met en exergue la stabilité financière et macroéconomique du Maroc

La directrice générale adjointe du Fonds monétaire international met en exergue la stabilité financière et macroéconomique du Maroc




La directrice générale (DG) adjointe du Fonds monétaire international (FMI), Mme Antoinette Monsio Sayeh, a mis en exergue, à Rabat, la stabilité financière et macroéconomique dont a fait preuve le Royaume du Maroc grâce aux différentes actions prises par Bank Al-Maghrib (la banque centrale du Maroc) et le gouvernement.

“Nous avons assisté à une stabilité financière et macroéconomique rendue possible avec les actions prises par la Banque centrale et le gouvernement en donnant des aides nécessaires à l’économie”, a indiqué Mme Antoinette Monsio Sayeh dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le Wali de Bank Al-Maghrib, M. Abdellatif Jouahri.

La directrice générale adjointe du Fonds monétaire international, Mme Antoinette Monsio Sayeh, a qualifié de “fructueuse” sa discussion avec M. Abdellatif Jouahri, au cours de laquelle ils ont discuté des moyens de renforcement du partenariat et de l’appui technique dont le Fonds monétaire international “est heureux” de regarder de très près et de fournir.

Et de soutenir: “Nous sommes en train de discuter avec les autorités marocaines comment le Fonds monétaire international pourrait toujours les aider dans le cadre de la mise en oeuvre du Nouveau modèle de développement”.




La responsable a également loué le partenariat “très solide et renforcé” établi entre le Fonds monétaire international et les autorités marocaines, lequel a permis au Maroc de mener de différentes réformes et surmonter les chocs des dernières années.

“Depuis des années le Maroc et le Fonds monétaire international ont bâti un partenariat qui a aidé le Maroc à faire avancer ses programmes de réforme d’une façon très impressionnante étant donné les chocs auxquels le pays a pu faire face au cours des dernières années comme la sécheresse, la pandémie, et maintenant les implications de la guerre en Ukraine”, a-t-elle déclaré.

Par ailleurs, Mme Antoinette Monsio Sayeh a souligné que sa visite au Maroc est une occasion de discuter de “notre travail sur les assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international prévues l’année prochaine”, notant que “les travaux avancent très bien”.

La visite de la directrice générale adjointe du Fonds monétaire international s’inscrit dans le cadre d’une série d’actions de communication qu’organise le Fonds monétaire international au Maroc, futur pays hôte des Assemblées Annuelles du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds monétaire international, qui auront lieu à Marrakech en octobre 2023.