Port de Casablanca: plus de 3 tonnes de résine de cannabis saisies

PLUS DE 3 TONNES DE RÉSINE DE CANNABIS SAISIES DANS UN CONTENEUR AU PORT DE CASABLANCA




Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a ouvert, mercredi en fin de journée, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent en vue d’interpeller toutes les personnes soupçonnées d’être impliquées dans une tentative de trafic de plus de 3 tonnes de cannabis.

La drogue a été saisie au port de Casablanca dans un conteneur destiné à l’export, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les mesures de contrôle aux frontières menées par les services de la sûreté nationale et les services de la douane au port de Casablanca, appuyés par des chiens policiers, ont mis en échec une tentative de trafic de 3,206 tonnes de résine de cannabis.




Les 3,206 tonnes de résine de cannabis étaient soigneusement emballés dans des produits de consommation destinés à l’export vers l’étranger.

Les opérations de fouille et de perquisition ont permis la localisation de l’entrepôt qui a servi à expédier les stupéfiants saisis, a précisé la Direction générale de la sûreté nationale, faisant savoir que les recherches et investigations sont en cours pour arrêter toutes les personnes ayant contribué ou participé à cette opération criminelle.

Cette intervention s’inscrit dans le cadre des efforts continus déployés par les services de la Direction générale de la sûreté nationale pour lutter contre le trafic international de drogues et de psychotropes.